IMPRIMER CETTE PAGE

Mission générale du chef d'établisssement



Le directeur ou le préfet des études pour les athénées est un membre du personnel titulaire d'une fonction de promotion.

Le statut du directeur ou préfet des études a été défini par le décret du 2 février 2007 publié au Moniteur belge du 15 mai 2007.

Les axes principaux repris dans le statut concernent :

  • l’énumération des missions du directeur permettant la clarification du rôle de ce dernier d’une part et du pouvoir organisateur d’autre part;
  • l’instauration, pour tous les réseaux, d’une formation initiale des directeurs d’école: formation permettant d’aborder les aspects pédagogiques, éducatifs, administratifs, financiers, et relationnels d’une fonction totalement différente de sa fonction enseignante d’origine, mais dont l’expérience de terrain est essentielle;
  • le stage du directeur conçu pour lui permettre de se familiariser avec sa nouvelle fonction et pour évaluer ses aptitudes à l’exercer;

  le soutien du directeur dans son travail quotidien par le biais de la lettre de mission ;

§  l’uniformisation des conditions d’accès à la fonction de directeur;

§  la mise sur pied d’un mécanisme de passerelles entre la fonction de directeur et une autre fonction.

 

Ses missions sont diverses et variées :

  • au niveau général :
    • mise en œuvre du projet pédagogique et éducatif de l’Enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
    • organisation générale de l’établissement scolaire.
    • interlocuteur et collaborateur privilégié du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Service de l’Inspection.
  • au niveau relationnel :
    • gestion et coordination de toutes les catégories de personnel.
    • gestion des relations avec les élèves, les parents, les représentants syndicaux, les partenaires extérieurs...
  • au niveau administratif :
  • responsable de la gestion matérielle et financière de l’établissement.
    • responsable des horaires et des attributions de toutes les catégories de personnel, de la gestion des dossiers des élèves...
  • au niveau pédagogique et éducatif :
    • animation de la politique pédagogique et éducative de l’établissement et évaluation de la pertinence des actions, des méthodes, ...
    • rédaction et mise en œuvre du projet d'établissement.
    • vérification de manière générale, de la bonne adéquation entre les apprentissages, les socles de compétences, les compétences terminales, les profils de formation et les programmes ou les dossiers pédagogiques.

La lettre de mission permet de soutenir le directeur dans son travail quotidien. Celle-ci lui permet de clarifier son rôle et ses missions vis-à-vis du personnel, des élèves, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du pouvoir organisateur et vis-à-vis de l’extérieur. Cette lettre de mission se veut adaptée à chaque établissement scolaire. Le directeur nommé ou engagé à titre définitif, le directeur stagiaire, ainsi que le directeur désigné à titre temporaire pour une durée d’au moins un an doivent rédiger une lettre de mission.

Le Gouvernement approuve la lettre de mission sur proposition de la Commission d’évaluation. La Commission d’évaluation (via un membre délégué) consulte préalablement le Comité de concertation de base sur le sujet.

 

La lettre de mission a, en principe, une durée de 6 ans. Le Gouvernement peut néanmoins modifier le contenu de la lettre de mission avant l’échéance fixée (au plus tôt après 2 ans), en raison de l’évolution ou des besoins de l’établissement.

 

Cette modification peut intervenir à l’initiative du Gouvernement ou sur demande du directeur.

 

Le décret prévoit un mécanisme périodique d’évaluation formative des directeurs. L’objectif de l’évaluation est double:

    • donner au Gouvernement les moyens d’assurer la qualité de la direction de ses écoles.
    • permettre aux directeurs de tirer un bilan de leur propre action et d’œuvrer avec le Gouvernement à la résolution des difficultés rencontrées.

 

L’évaluation a lieu tous les 5 ans et s’adresse:

  • aux directeurs nommés ou engagés à titre définitif.
  • aux directeurs désignés à titre temporaire pour une durée supérieure à un an.

 

Comme dans le cadre du stage, l’évaluation porte sur le respect des missions du directeur et l’exécution de la lettre de mission. L’évaluation se veut ici uniquement formative, dans le but d’aider le directeur à exercer ses fonctions dans les meilleures conditions possibles.

 

La Commission d’évaluation est chargée d’évaluer les directeurs. Cette Commission est composée comme suit :

a) 4 fonctionnaires généraux ou leurs délégués ;

b) 1 Inspecteur général ou son délégué ;

c) 3 présidents de zones, dont celui de la zone concernée, lorsque le membre du personnel exerce dans l’enseignement fondamental

ou

3 préfets coordonnateurs de zone(s), dont celui de la zone concernée, lorsque le membre du personnel exerce dans l’enseignement secondaire

ou

3 présidents de zones, dont celui de la zone concernée, lorsque le membre du personnel exerce dans l’enseignement de promotion sociale.

Suite à l’entretien que le directeur aura eu avec la Commission d’évaluation, des suggestions pourront être faites au directeur par le Gouvernement. Si elle n’est pas adaptée, la lettre de mission pourra être modifiée. Une participation à des formations spécifiques centrées sur les problèmes que rencontrerait le directeur pourra aussi être proposée.

 

 

 

Contacts

Direction de la Carrière des Personnels de l'Enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles

Madame Jacqueline ANCIAUX

Tél. : 02.413.39.43

Courriel : jacqueline.anciaux@cfwb.be

 

Service général de l’Enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles

Préfets Coordonnateurs de zone(s)

 

Cadre légal

Décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs (MB du 15/05/2007)

Circulaire n°1908 du 15 juin 2007 - Décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs


Actualités

Offres d'emploi