IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 23/01/2017 à 10:08

Éléments remarquables observés en Angleterre


Le système scolaire anglais présente de nombreuses différences avec notre système scolaire (voir "Le système scolaire anglais"). En Angleterre, il n'y a pas de législation spécifique au redoublement et il est pratiqué assez rarement. Le passage de classe n'est pas automatique mais il est évité autant que faire se peut. Les classes sont souvent composées d'élèves du même groupe d'âge mais de niveaux de performance différents.

L'équipe sur place a noté les éléments remarquables suivants:

- tout est transparent y compris les résultats des écoles qui sont publiés deux fois par an (d'où obligation de résultats);

- les élèves sont testés à l'entrée du secondaire (intelligences multiples, besoins spécifiques et «niveau») et les élèves à besoins spécifiques bénéficient du dispositif SEN (Special Educational Needs);

- dans chaque classe, il y a un assistant qui seconde le professeur et aide les élèves, réalise et actualise tous les 15 jours leur fiche de suivi individualisé, sort les élèves de la classe si besoin d'une remédiation individuelle, etc.

- les professeurs d'une même discipline bénéficient d'une coordination par un «chef de département»;

- il existe un pool de professeurs volants pour remplacer les absents, et comme ils sont payés par l'école, cela incite les titulaires à être moins absents;

- les enseignants ne sont pas nommés, ils doivent rentrer chaque année une lettre de motivation pour être réengagés et la direction décide de renouveler ou non leur contrat (gestion autonome, les professeurs peuvent même négocier leur salaire mais ils ont une obligation de résultats);

- de manière générale, les enseignants sont enthousiastes, positifs, valorisent leurs élèves et ceux-ci sont contents d'aller à l'école, ils disent que s'ils pouvaient, ils viendraient à l'école même le dimanche;

- la valorisation est prégnante, elle prend la forme de récompenses, de compétitions entre les groupes mais cela ne choque personne et les élèves ne sont pas lésés car ils ont tous l'occasion de voir leurs progrès valorisés;

- l'élève est acteur de sa recherche, il peut mettre en doute ce que dit le professeur, il peut faire plus de manipulations pratiques, son cheminement est plus important que l'accumulation des connaissances, puisque les connaissances sont disponibles immédiatement via Internet;

- l'enseignement n'est jamais frontal, les élèves travaillent en groupes;

- aucun professeur ne peut quitter l'école sans laisser de préparations pour le lendemain afin que l'assistant puisse prendre ses classes en charge s'il est absent;

- les professeurs sont présents 30 heures par semaine, dont 20 devant leurs élèves, et ils prestent les autres heures à l'école. Pendant ces heures, ils à disposition des élèves pour donner des explications supplémentaires;

- la quantité de matière vue et le niveau semblent plus faibles que chez nous, mais l'estime de soi est beaucoup plus développée ainsi que l'autonomie. Les élèves sont préparés à passer un test de 16 ans, à un des 3 niveaux de difficulté offerts, selon les capacités dont ils ont fait preuve. La poursuite d'études supérieures n'est pas possible pour tous les niveaux;

- chaque élève a le droit de faire volontairement des exercices supplémentaires d'entraînement ou de se tester sur le temps de midi ou après 15 heures sur les ordinateurs de l'école;

- les élèves qui présentent des difficultés de lecture peuvent venir 20 minutes avant les cours pour s'entrainer à lire à voix haute en binôme sous la surveillance d'un assistant

- les moyens informatiques des écoles visitées sont «hallucinants»