IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 06/02/2018 à 15:38

Ecoles supérieures des Arts


Les fonctions de recrutement à pourvoir sont :

  • Assistants (Ils soutiennent et guident les étudiants et mènent des activités de recherche. Ils ne sont pas responsables d'un cours mais collaborent avec un ou plusieurs professeurs à l'encadrement d'activités d'enseignement artistiques),
  • chargés d’enseignement (Ils soutiennent et guident les étudiants. Ils peuvent être responsables des activités d'enseignement et de l'évaluation des étudiants. Ils collaborent avec les assistants et avec les professeurs à l'encadrement des activités d'enseignement. Ils peuvent se voir confier la coordination d'une équipe de chargés d'enseignement et d'assistants dans le cadre d'un cours ou d'un projet),
  • accompagnateurs (Fonction spécifique à l'enseignement de la musique et de la danse. Outre l'accompagnement au clavier des étudiants, l'accompagnateur assure une mission pédagogique auprès des mêmes étudiants.)
  • professeurs (Ils ont la responsabilité des activités d'enseignement et de l'évaluation des étudiants. Ils peuvent être, en tant que responsable d'un cours, d'une activité d'enseignement, d'une option, d'une section ou d'un domaine, chargés de la coordination d'une équipe d'assistants, de chargés d'enseignements, d'accompagnateurs ou de professeurs),
  • conférenciers (Mènent des activités d'enseignement à caractère théorique, technique ou artistique. Ils peuvent participer à l'évaluation des étudiants.)

 

Toute personne qui entre dans l’enseignement commence en qualité de temporaire.

Etre recruté comme temporaire signifie être désigné (c’est-à-dire engagé) à durée déterminée (par exemple, le temps d’un remplacement) et de toute manière jusqu’à la fin de l’année académique, au plus tard.

S’il satisfait aux conditions, le temporaire peut alors être désigné à durée indéterminée. Cette désignation le mènera, moyennant certaines conditions, à la nomination.

 

 

Règles particulières

Pour les fonctions d’assistant et de conférencier, la désignation se fait uniquement à titre temporaire à durée déterminée.

La fonction d’assistant est exercée dans le cadre d’une désignation à durée déterminée :

a)  dans le domaine de la musique, pour un terme d’une année académique renouvelable cinq fois ;

b)  dans les autres domaines, pour un terme de deux années académiques renouvelable deux fois.

La fonction de conférencier est exercée dans le cadre d’un mandat attribué pour des cours présents à la grille horaire des étudiants et pour lesquels aucun professeur ou chargé d’enseignement n’est désigné à titre temporaire ou nommé à titre définitif. La durée de son mandat est limitée de 6 à 9 mois.

 

Postuler en qualité de temporaire à durée déterminée

L’appel à candidatures pour les assistants, chargés d’enseignement, accompagnateurs, professeurs ou conférenciers est publié au Moniteur belge, sous forme d’une circulaire disponible sur le site http://www.wallonie-bruxelles-enseignement.be, chaque année, au début du mois de mars

C’est dans cet avis que sont indiquées les conditions à remplir dans le chef des candidats pour pouvoir poser valablement leur candidature, ainsi que les formalités à accomplir pour l’introduire.

La réponse à cet appel s’effectue par l’utilisation d’un formulaire « papier » téléchargeable durant l’appel.

La candidature doit être :

  1. imprimée,
  2. datée,
  3. signée,
  4. adressée sous pli recommandé, au plus tard le dernier jour de validité de l’appel (le cachet  de la poste faisant foi) aux adresses indiquées dans celui-ci.
  5. Elle doit comprendre les annexes demandées, telles que :
    • les divers éléments de titres de capacité (diplômes, certificats, décisions d’expérience utile) ;
    • une copie de la/des éventuelle(s) attestations portant reconnaissance de l’expérience utile ;
    • le projet pédagogique et artistique[1] à introduire, relatif au cours à conférer (excepté pour les conférenciers).

 

Dès que le candidat reçoit la notification de sa désignation, il doit envoyer un extrait de casier judiciaire (Modèle 2 - art. 596.2 du code d'instruction criminelle) afin que sa désignation devienne effective et ce au plus tard dans les délais précisés dans l’appel.

Si le candidat n’a pas introduit sa candidature dans le délai fixé, mais que toutes les autres conditions sont remplies, les candidatures tardives peuvent être prises en compte mais ne pourront pas l’être de manière prioritaire lors des opérations de désignation.

 

Classement des candidatures

Suite à l’appel, les candidats sont répartis en deux listes : 

Liste 1

 

Ont respecté les formes et les délais de l’envoi de leur acte de candidature

ET sont détenteurs des titres requis

 

Liste 2

 

Ont introduit une candidature incomplète ou tardive

OU ne sont pas titulaires des diplômes requis

 

Ces deux listes sont ensuite transmises aux Ecoles supérieures des Arts (ESA) et vérifiées par celles-ci.

Le Conseil de gestion pédagogique de chaque ESA établit ensuite un classement des candidats pour chaque emploi à pourvoir[2], en donnant la priorité aux candidats de la liste 1. Ce classement est soumis au Ministre compétent qui procède aux désignations.

 

Postuler en qualité de temporaire à durée indéterminée

Les candidats professeurs, accompagnateurs ou chargés d’enseignement qui ont été désignés à durée déterminée dans un emploi déclaré vacant[3] lors de l’appel au Moniteur belge, peuvent être désignés à durée indéterminée dans l’emploi vacant qu’ils occupaient, à condition que le rapport sur leur manière de servir, établi par l’établissement, porte la mention « a satisfait ».

Ils seront dès lors invités à postuler à nouveau l’année suivante, lors de l’appel au Moniteur belge, afin d’être désignés temporaires à durée indéterminée.

S’il n’y a pas de membre du personnel prioritaire (demande d’extension de charge), le candidat sera dès lors désigné en tant que temporaire à durée indéterminée dans la fonction, le cours à conférer et la charge qu’il occupait en tant que temporaire à durée déterminée.

Il ne doit dès lors plus postuler au Moniteur belge sauf s’il souhaite étendre sa charge.

 

Poser sa candidature à la nomination 

Le temporaire professeur, accompagnateur ou chargé d’enseignement désigné à durée indéterminée peut prétendre à la nomination si[4] :

  • il occupe son emploi en fonction principale[5],
  • il peut faire la preuve d’une expérience utile d’au moins 6 ans dans l’enseignement supérieur[6],
  • il peut faire la preuve d’une d'expérience utile (hors enseignement) dans une pratique artistique (uniquement pour les cours artistiques),
  • il compte, parmi les candidats à la nomination pour la fonction considérée et les cours à conférer, la plus grande ancienneté de service[7].

 

Lorsque l’ESA lance un train de nomination, si le membre du personnel est dans les conditions, un recommandé lui sera envoyé par l’Ecole afin de l’inviter à poser sa candidature au(x) poste(s) ouvert(s) à la nomination.

 

 

[1] Les projets pédagogiques et artistiques particuliers sont des documents écrits rédigés par les candidats à un recrutement et qui précisent la manière dont seront rencontrées les missions de l'enseignement supérieur artistique (telles que définies à l'article 3 du décret ainsi que les dispositions du projet pédagogique et artistique visé à l'article 5 du présent décret). 

[2] Conformément à l’article 104 §1er du décret du 20 décembre 2001 fixant les règles spécifiques à l'Enseignement supérieur artistique organisé en Ecoles supérieures des Arts (organisation, financement, encadrement, statut des personnels, droits et devoirs des étudiants)

[3] Les candidats désignés dans un emploi devenu vacant après la publication au Moniteur belge ne sont pas concernés (en application de l’article 105 du décret du 20 décembre 2001).

[4] Conformément à l’article 127 du décret du 20 décembre 2001 fixant les règles spécifiques à l'Enseignement supérieur artistique organisé en Ecoles supérieures des Arts (organisation, financement, encadrement, statut des personnels, droits et devoirs des étudiants).

[5] càd qu’il n’est pas en fonction accessoire (temps plein ailleurs avec une charge accessoire au sein de l’établissement) en vertu des dispositions précisées à l'article 5 de l'arrêté royal du 15 avril 1958 portant statut pécuniaire du personnel enseignant, scientifique et assimilé du Ministère de l'Instruction publique.

[6] Article 10, § 7, de la loi du 7 juillet 1970 relative à la structure générale de l'enseignement supérieur.

[7] Conformément à l’article 128 du décret du 20 décembre 2001 précité.


Actualités

Offres d'emploi