IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 07/11/2016 à 10:35

Enseignement de plein exercice


Navigation

- Retour



Les candidats temporaires

 

La qualité de temporaire signifie  un engagement à durée déterminée (par exemple, le temps d’un remplacement et de toute manière jusqu’au 30 juin, au plus tard).

L’appel aux candidats temporaires pour l’enseignement de plein exercice est publié au Moniteur belge, tous les ans, au début du mois de janvier.

Le formulaire de  réponse à cet appel est généré par l’application WBE recrutement enseignement (sous format PDF) dont le portail d’accès est accessible ici  

La lettre de candidate doit être imprimée, datée, signée et être adressée sous pli  recommandé, au plus tard le dernier jour de validité de l’appel (la date de la poste faisant foi) à l’adresse indiquée dans celui-ci.

Elle doit comprendre les annexes demandées, telles que les divers éléments de titres de capacité   un extrait de casier judiciaire du modèle visé à l’alinéa 2 de l’article 595  du code d’instruction criminelle.

Il est permis de postuler en dehors de la période de validité des appels mais les candidatures tardives ne peuvent être prises en compte de manière prioritaire lors des opérations de désignation.

Le fait de fournir une candidature  dans les formes et le délai prévus dans l’appel permet la comptabilisation de celle-ci dans le dossier de recrutement et détermine  l’évolution du dossier de candidature  dans les classements  pour les porteurs de des titres requis et suffisants

Suite à l’appel, les candidats temporaires sont répartis en 4 groupes : 

-         dans le groupe 1 figurent ceux qui apparaissent dans le classement des temporaires car ils ont postulé valablement et sont détenteurs des titres requis et comptabilisent plus de 240 jours de service prestés dans l’enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles ;

-         dans le groupe 2 apparaissent  ceux ont postulé valablement, qui sont porteurs d’n titre requis mais qui ne comptent pas encore 240 jours de service ;

-         dans le groupe 3 apparaissent les candidats porteurs également d'un titre requis mais qui n’ont pas rentrés leurs dossiers dans les formes ou les délais prévus par l’appel ;

-         enfin  dans le groupe 4, sont rassemblés ceux qui ne sont pas en possession d'un titre requis pour l'exercice de la fonction pour laquelle ils ont déposé leur candidature (candidats « article 20 »).

Les candidats du 1er groupe sont désignés par préférence à ceux du 2ème, ceux du 2ème  avant le 3ème, les candidats du 4ème après ceux des trois premiers.

Au sein de chacun des trois premiers groupes, la priorité entre les candidats est établie sur la base essentiellement du nombre de candidatures régulières introduites.

Quant au 4ème, être porteur d'un titre pédagogique, avoir déjà été désigné antérieurement dans notre réseau, être proposé par le chef d'établissement... constituent des critères de choix préférentiels.

Enfin, dans le respect des règles énoncées ci-dessus, les désignations sont effectuées avec le souci de maintenir en place les équipes existantes afin d’assurer la stabilité pédagogique.

L’acte de candidature ne vaut que  pour l’année scolaire concernée. La démarche doit donc être renouvelée chaque année, jusqu’à l’obtention d’une nomination.

Les candidats à une désignation temporaire prioritaire 

La désignation en qualité de temporaire prioritaire précède la nomination à titre définitif.

Le formulaire de  réponse à cet appel  est également généré par l’application WBE recrutement enseignement (sous format PDF).

Pour obtenir le bénéfice d’une désignation en qualité de temporaire prioritaire,  le candidat doit  comptabiliser 600 jours d’ancienneté de service (dont au moins 300 jours prestés dans la fonction visée pour désignation en qualité de temporaire prioritaire, ceci dans le courant des trois dernières années scolaires et jusqu’à la date de clôture de l'appel).

Ce compte débute dès votre l’entrée en service du membre des personnel

Le candidat non porteur des titres requis pour la fonction dans laquelle il souhaite le bénéfice d’une désignation en qualité de temporaire prioritaire, doit d’abord avoir fait l'objet de désignations pendant 3 années successives dans une même fonction  et vous  doit compter au moins 450 jours de service sur les trois années au minimum.

Ce n'est qu'après avoir rempli ces conditions que débutera le compte des 600 jours de service exigés.

Le candidat qui estime rencontrer ces conditions est invité à répondre à l’appel. 

Outre une possible nomination,  le bénéfice d’une désignation en qualité de temporaire prioritaire dans une fonction est de e plus devoir postuler en qualité de temporaire prioritaire pour cette fonction l’année suivante.