IMPRIMER CETTE PAGE

Mise à jour le 21/12/2016 à 14:14

L'expéricence utile


Il s'agit de l'expérience acquise – hors enseignement – par l'exercice d'un métier, d'une profession ou d'une pratique artistique en rapport avec la fonction de professeur visée. Elle est constituée par les prestations accomplies aussi bien dans le secteur privé que public.

Qui a besoin de faire valoriser son expérience utile ?
Les professeurs de cours techniques, de pratique professionnelle et les accompagnateurs CEFA.

En effet, pour ces catégories de professeurs, l'expérience utile est l'une des composantes du titre requis, qui se constitue comme suit :

  • la composante disciplinaire (le diplôme délivré par un établissement scolaire de plein exercice ou de promotion sociale);
  • la composante pédagogique (agrégation, CAP);
  • s'il échet, l'expérience utile reconnue d'une durée variable de 1 à 6 ans selon les cas. 

L'expérience utile reconnue est valorisée pécunièrement.

Certains professeurs de cours techniques ou de pratique professionnelle ne possèdent pas de titre de capacité.
Ils sont alors désignés dans le cadre dérogatoire de l'article 20 de l'Arrêté royal du 22 mars 1969. Pour eux, la reconnaissance de l'expérience utile apporte uniquement un avantage pécuniaire.

L'introduction de la demande se fait à l'aide de la circulaire n° 5728 (télécharger la circulaire), qui est diffusée également dans nos établissements scolaires depuis le 19 mai 2016.

Pour plus de renseignements, vous pouvez encore consulter la page relative à l'expérience utile sur le site www.enseignement.be.